Derniers sujets
» 2018 en couture ...
Aujourd'hui à 20:41 par stefanie

» Règlement intérieur du forum
Aujourd'hui à 19:15 par alanna

» Fallait demander... Ou la charge mentale domestique en images...
Aujourd'hui à 15:44 par encoredelasoupe

» 2018 et ses 365 jours.
Hier à 15:23 par Clemenza

» Musique toujours !
Hier à 13:37 par ZOE6000

»  Didier Lockwood devenu étoile à son tour..
Hier à 10:05 par Marylia

» pour vous, le plus beau paysage ou monument magique, insolite, merveilleux
Mon 19 Feb 2018 - 16:36 par ZOE6000

» Un clic pour nos amis les animaux en détresse ..
Mon 19 Feb 2018 - 14:44 par philippine

» :?: Bouillotte avec des noyaux de cerises
Wed 14 Feb 2018 - 16:46 par stefanie

» Meilleurs vœux pour 2014
Tue 6 Feb 2018 - 16:54 par lina123

» Petit jeu pour l'année 2017 finie
Thu 1 Feb 2018 - 14:44 par philippine

» le corps des femmes
Tue 30 Jan 2018 - 22:33 par Angélique.gh

» Techniques pour ranger
Tue 16 Jan 2018 - 0:16 par stefanie

» 2017 en couture, cela donne ...
Sun 14 Jan 2018 - 9:51 par stefanie

» C'était un ....
Tue 2 Jan 2018 - 12:35 par Clemenza

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


La grande musique.... j'en veux encore!

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par ZOE6000 le Mon 31 Jul 2017 - 13:40

ça change des extraits précédents .. plus rythmé .. mais toujours de belles vues de cette charmante île
avatar
ZOE6000
Modératrice
Modératrice

Messages : 11937
Date d'inscription : 2008-05-09
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Tue 1 Aug 2017 - 10:47



Continuons la découverte des plus beaux paysages de la Corse,
en chanson,
avec I Muvrini....


Et une autre version,
oh combien originale,
avec le chanteur Wallon William Dunker



avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par ZOE6000 le Tue 1 Aug 2017 - 11:12

merci pour ces deux extraits Clem ... très belle chanson
avatar
ZOE6000
Modératrice
Modératrice

Messages : 11937
Date d'inscription : 2008-05-09
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Tue 1 Aug 2017 - 18:02


Dans ma nouvelle voiture, il n'y a plus de lecteur de CD...c'est via le smart-phone ou via une clé USB.

Actuellement, sur la liste, ce sont les chansons corses... je ne m'en lasse pas...et parfois, je baisse les vitres et je mets la musique à fond....C'est géant!
En revenant du super marché, j'écoutais ....


A avoir des frissons partout....
avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Tue 1 Aug 2017 - 18:05

... bon, je le reconnais, c'est un bis...mais tellement beau.....
avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par ZOE6000 le Tue 1 Aug 2017 - 20:21

on est portée par cette belle musique .. ces belles vues ... merci
avatar
ZOE6000
Modératrice
Modératrice

Messages : 11937
Date d'inscription : 2008-05-09
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par SAVADICAP le Wed 2 Aug 2017 - 9:35

oui, la roque d'antheron, ce n'est que du piano !!!!

j'ai découvert une jeune bulgare, plamena mangova, divine au piano, elle faisait corps avec l'instrument comme je l'ai rarement vu
puis un russe, sacré meilleure pianiste russe de la décénnie
Andrei Korobeinikov, mais que j'ai trouvé dur, tout en force et en labeur, certes virtuose mais je ne suis pas tombée dedans.
Liszt : Les Préludes
Brahms : Concerto pour piano et orchestre n°2 en si bémol majeur opus 83
Evidemment, liszt, j'adore. suis fan.



SINON, POUR LES PURISTES, certains se plaignent car le chant des cigales est très présent, le festival est en plein air, mais l'acoustique est excellente, le cadre merveilleux (le chateau de florens) . et ce malgré l'installation provisoire, par panneaux orientables, mais bien meilleur qu'au dome de marseille ou qu'à l'opéra de marseille.
Nous étions invités, mais les places sont chères j'ai trouvé, et pas d'abonnement, j'aurais revé d'aler voir la semaine prédédente eugene kissim avec rachmaninoff
Et dommage qu'il n'y ait pas d'abonnement.
L'histoire des propriétaires du chateau la famille oronatini est aussi incroyable, vous pouvez la lire sur internet, c'est une belle histoire.
sur j'y retourne l'année prochaine.



SAVADICAP
FAFette épanouie
FAFette épanouie

Messages : 576
Date d'inscription : 2008-06-30

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Wed 2 Aug 2017 - 12:49

Coucou, Sava, et merci pour tes impressions, tes commentaires et informations après le concert à La Roque

C'est vrai que les concerts coûtent assez cher, mais lorsque l'on pense à tout ce qui est nécessaire pour le déroulement....mais bon, c'est regrettable car cela alimente le fait que la culture soit réservée à une élite.......

C'est une bonne chose de de jeunes artsites s'imposent car, trop longtemps, les portes leur étaient fermées, cadenassées par des bonzes indéracinables....

Ce qui m'amène à parler, comme toi, des puristes... qui sont relativement intolérants...qui veulent toujours le même tempo, les mêmes interprétations etc....

Mais c'est aussi le public qui peut inciter au changement....

Un joli "Rêve d'amour" de Franz Liszt, interprété Lang-Lang.

avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Wed 2 Aug 2017 - 12:57



Réponds-moi ...oui!!!!

Une chanson pleine d'entrain et d'optimisme...
avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Thu 3 Aug 2017 - 10:32



La Roque d'Anthéron et le Château de Florans



Historique du Château de Florans


En 1598, le Seigneur de la Roque, Annibal de Forbin ordonna la construction du petit Château, puis sept ans plus tard, celle du Grand Château, construction qui se termina en 1667.Il succédait à Jean de Forbin qui avait créé le village près d'un siècle plus tôt.

Annibal de Forbin mourut en 1612 au cours d'un duel. Sa veuve, Camille de Grimaldi, fit ériger une chapelle destinée à abriter les tombeaux de sa famille. Cette chapelle était située à l'emplacement de l'actuelle église.

Les générations de Forbin se succédèrent jusqu'après la révolution lorsque Auguste de Forbin hérita du domaine. Homme d'art et de culture, il devint le directeur des Musées Royaux de France et, à ce titre, réorganisa le Louvre et créa le musée du Luxembourg. Enfin, il était aussi peintre: il réalisait principalement des paysages et intérieurs d'églises (Louvres).

Etant très souvent absent, son domaine fut négligé et il dut se résoudre à s'en séparer. C'est ainsi qu'en 1818, Louis Raphaël de Cordoue devint l'acquéreur du Château et des terres. Une de ses descendantes épousa le marquis de Florans, issue d'une famille originaire du comtat Venaissin, dernière du nom, légua le Château à l'Archevêché en 1937.

Depuis 1949, le Château est la propriété de la Clinique du Château de Florans.

Lien

Le festival
avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Thu 3 Aug 2017 - 10:52


Hier soir, en regardant le programme de la TV, j'étais partagée, voire tiraillée... que choisir parmi les 3 propositions musicales?

- Sur la 3: Roberto Alagna et ses plus beaux duos...je n'ai pas vraiment accroché dès les premiers instants, alors, j'ai zappé, pour mon plus grand bonheur, sur Mezzo....

- Sur Mezzo; l'opéra "Don Giovanni" de Mozart. Aix-en- Provence 2017. Une mise en scène parfaite, de jeunes artistes convaincants, habités par leur rôle! Si vous avez l'occasion de voir une retransmission, n'hésitez pas! Fin de spectacle, je suis revenue sur la 3...

- France 3: le bonheur parfait, attrapé au vol: La 9 symphonie de Beethoven , présentée aux Chorégies d'Orange. J'en ai eu le souffle coupé! Pour l'orchestre et le Chœur de Radio France, pour la perfection aérienne du chef d'orchestre Myung-Whun Chung (que je découvrais) et pour le décor. dans un festival de couleurs franche, sur le Mur du Théâtre antique, la Frise Beethoven de Gustav Klimt...Une pure merveille...
Lien



avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Fri 4 Aug 2017 - 16:56



Un vol longue,très longue durée...
Atterrissage en Afrique du sud....

En compagnie de Johnny Clegg.
Johnny Clegg, alias Le Zoulou blanc, né Jonathan Clegg le 7 juin 1953 à Bacup aux environs de Rochdale près de Manchester au Royaume-Uni, est un auteur-compositeur-interprète sud-africain et danseur zoulou, leader successif des groupes Juluka et Savuka aux chansons principalement axées sur la lutte contre l'apartheid.




Asimbonanga (Mandela) (Nous Ne L'avons Pas Vu (mandela) (1))

[Chorus] (x2)
[Refrain] (x2)
Asimbonanga
Nous ne l'avons pas vu
Asimbonang' uMandela thina
Nous n'avons pas vu Mandela
Laph'ekhona
A l'endroit où il est
Laph'ehleli khona
A l'endroit où on le retient prisonnier

Oh the sea is cold and the sky is grey
Oh, la mer est froide et le ciel est gris
Look across the Island into the Bay
Regarde de l'autre coté de l'Ile dans la Baie
We are all islands till comes the day
Nous sommes tous des îles jusqu'à ce qu'arrive le jour
We cross the burning water
Où nous traversons la mer de flammes

[Chorus] (x2)
[Refrain] (x2)

A seagull wings across the sea
Un goéland s'envole de l'autre coté de la mer
Broken silence is what I dream
Je rêve que se taise le silence
Who has the words to close the distance
Qui a les mots pour faire tomber la distance
Between you and me
Entre toi et moi ?

[Chorus] (x2)
[Refrain] (x2)

Steve Biko, Victoria Mxenge, Neil Aggett
Steve Biko (2), Victoria Mxenge (3), Neil Aggett (4)

Asimbonanga
Nous ne l'avons pas vu(e)
Asimbonang 'umfowethu thina (Asimbonang 'umtathiwethu thina)
Nous n'avons pas vu notre frère (Nous n'avons pas vu notre soeur)
Laph'ekhona
A l'endroit où il (elle) est
Laph'wafela khona
A l'endroit où il (elle) est mort(e)

Hey wena, hey wena
Hé, toi ! Hé toi !
Hey wena nawe
Hé toi, et toi aussi !
Siyofika nini la' siyakhona
Quand arriverons nous à destination ?

[Refrain] (x4)

(1) Asimbonanga est un hymne à la libération de Nelson Mandela, figure emblématique Sud Africain de la lutte anti-apartheid, prisonnier politique de 1964 à 1990, soit 26 ans !

(2) Steve Bantu Biko (1946-1977), philosophe noir, une figure et un martyr de la lutte contre l'apartheid, mort après 2 semaines de détention, sans procès.

(3) Victoria Mxenge (1942-1985), avocate noire symbole de la lutte contre l'apartheid également arrêtée et assassinée avant le procès en 1985.

(4) Neil Aggett, médecin et syndicaliste blanc figure de la lutte anti-apartheid lui aussi, torturé et assassiné en prison en 1982.
avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par ZOE6000 le Sat 5 Aug 2017 - 15:25

bien beau moment avec Lang-Lang

l'extrait de mercredi est bien plaisant .. il met la joie dans la tête

quel bel endroit le Château de Florans, ça doit être magique

j'ai vu la fin de Beethoven à Orange .... de toute beauté

Asimbonanga .. on l'écoute toujours avec de l'émotion .... hommage à un grand monsieur

merci pour ces extraits Clem
avatar
ZOE6000
Modératrice
Modératrice

Messages : 11937
Date d'inscription : 2008-05-09
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Sat 5 Aug 2017 - 18:36


Et aujourd'hui...
c'est toute l'Afrique qui nous montre ses splendeurs avec cette chanson....

avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par ZOE6000 le Sat 5 Aug 2017 - 20:31

cette chanson fait bien sûr penser à Henri Salvador ...

nous voilà donc en route pour l'Afrique .... chouette !!!
avatar
ZOE6000
Modératrice
Modératrice

Messages : 11937
Date d'inscription : 2008-05-09
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Sun 6 Aug 2017 - 13:30


Comment ne pas passer quelques instants magiques avec Youssoun NDour


Youssou Madjiguène N'Dour né le 1er octobre 1959 à Dakar au (Sénégal), est un auteur-compositeur, interprète, musicien et homme politique sénégalais.

« Roi du mbalax » au Sénégal, chanteur africain à la renommée internationale, il est également patron de presse à partir de 2003 et de la fondation du groupe Futurs Médias. Il s'engage dans le mouvement anti-Wade et devient, au sein du gouvernement Mbaye, ministre de la Culture et du Tourisme du Sénégal à partir du 4 avril 2012 puis ministre du Tourisme et des Loisirs du 29 octobre 2012 au 2 septembre 2013, avant d'être rattaché au président Macky Sall comme ministre-conseiller. Wikipédia

Paroles et traduction de «7 Seconds»

7 Seconds (7 Secondes)

Don't see me from a distance
Ne me regarde pas de loin
Don't look at my smile
Ne regarde pas mon sourire
And think that I don't know
En pensant que je ne sais pas
What's under and behind me
Ce qui est au-dessus et sous moi
I don't want you to look at me and think
Je ne veux pas que tu me regardes et penses
What's in you is in me
Que ce qui est en toi est en moi
What's in me is to help them
Ce qui est en moi est là pour les aider
I assume the reasons that push us to change everything
J'ai supposé les raisons qui nous poussent à vouloir tout changer
I would like us to forget about their color
J'aimerais que nous oublions leur couleur
So they can try to be optimistic
Pour qu'ils puissent être optimistes
Too many views on rave that make them desparate
Il y a trop de paroles dites dans la colère, ils sont désespérés
Let's leave the door wide open
Laissons les portes grand ouvertes
So they can talk about their pain and joy
Pour qu'ils puissent parler de leurs douleurs et joies
Then we can give them information
Puis on pourra leur donner de l'information
That will bring us all together
Qui nous rassemblera tous ensemble

[Chorus]
[Refrain]
It's not a second
Ce n'est pas une seconde
7 seconds away
7 secondes de cela
Just as long as I stay
Simplement tant que je reste
I'll be waiting
J'attendrai

Nothing can move us, we should be moving
Rien ne peut nous ébranler, nous devrions nous bouger
From the ones who practice wicked charms
Loin de ceux qui pratiquent les mauvais sorts
For the son and the stone
Pour le soleil et la pierre
Bad to the bone
Mauvais jusuq'au sang
Man is not evil, even when it's born
L'homme n'est pas maléfique, même quand il naît
And when a child is born into this world
Et quand un enfant naît dans ce monde
It has no concept
Il n'a aucun concept
The tone the skin is living in
Que la couleur de la peau déterminera son destin

[Chorus]
[Refrain]

There's a million voices
Il y a des millions de voix
There's a million voices
Il y a des millions de voix
To tell you what she should be thinking
Pour te dire ce qu'elle doit penser
So you better sober up for a second
Alors tu devrais te dégriser, juste pour une seconde

Lien




avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Mon 7 Aug 2017 - 10:57


2010 - Une histoire de foot peut cacher une autre histoire......


Outre la défaite de l'équipe française, côté son, les souvenirs sont plus joyeux. Certes, les intenables vuvuzélas reviennent en tête, mais on se surprend vite à fredonner Waka Waka (This Time For Africa), l’hyme officiel du Mondial chanté par Shakira lors de cérémonie d’inauguration organisée le 10 juin.

A partir de cette date, ce titre enregistré avec le groupe sud-africain Freshlyground tourne en boucle sur toutes les radios. Classé numéro un dans une quarantaine de pays, Waka Waka s’écoule à 10 millions d’exemplaires et reste à ce jour l’hymne du Mondial s’étant le mieux vendu.

La diva colombienne se frotte les mains mais va vite déchanter. Quelques jours après le début de la Coupe du monde, Golden Sounds, un groupe camerounais, frappe à la porte de ses avocats et menace d’attaquer Shakira pour plagiat.

Leur argument ? Le tube de la Coupe du monde reprend à l’identique le refrain du titre qui les a rendu célèbres au Cameroun, en 1986. Sauf que la chanteuse ne leur a pas demandé la permission. Après discussion, les parties trouvent un arrangement, qui restera secret…

La vidéo de la version originale de Waka Waka met en scène des militaires. Pas étonnant quand on sait que la chanson de Golden Sounds reprend elle-même un chant prenant sa source dans l’armée camerounaise.

Pour les gens du cru, Waka Waka représente le cri poussé par les jeunes militaires pour protester contre la rudesse de la vie en caserne. Lorsque les nouveaux soldats de la garde républicaine s’insurgeaient, leurs chefs leur lançaient :  » Zangaléwa?« , que l’on peut traduire par « Qui t’a obligé à entrer dans l’armée ? ».

LIEN


Paroles et traduction de «Waka Waka (This Time For Africa)»

Waka Waka (This Time For Africa) || Waka Waka (C'est Au Tour De L'Afrique)

You're a good soldier, choosing your battles
Tu es un bon soldat, tu choisis tes batailles
Pick yourself up, and dust yourself off, and back in the saddle
Tu te relèves, tu te dépoussières et tu te remets en selle
You're on the frontline, everyone's watching
Tu es en première ligne, tout le monde te regarde
You know it's serious, we're getting closer, this isn't over
Tu sais que c'est sérieux, nous nous rapprochons, ce n'est pas fini

The pressure is on, you feel it
La pression monte, tu le sens
But you've got it all, believe it
Mais tu as tout ce qu'il faut, crois-y

When you fall, get up oh oh
Quand tu tombes, relève-toi oh oh
And if you fall, get up eh eh
Et si tu tombes, relève-toi hé hé
Tsamina mina Zangaléwa
Viens viens, qui t'as appelé ?
Cuz this is Africa
Car c'est au tour de l'Afrique

Tsamina mina eh eh
Viens viens hé hé
Waka waka eh eh
Fais-le, fais-le hé hé
Zamina mina zangaléwa
Viens viens, qui t'a appelé ?
This time for Africa
C'est le tour de l'Afrique

Listen to your God, this is our motto
Écoute ton Dieu, c'est notre devise
Your time to shine, don't wait in line, y vamos por todo
C'est le moment de briller, n'attends pas sur la touche et allons-y
People are raising their expectations
Les gens en veulent plus, ils sont impatients
Go on and feed them
Alors vas-y et donne-leur ce qu'ils veulent
This is your moment, no hesitations
C'est ton moment, pas d'hésitation

Today is you day, I feel it
Aujourd'hui est ton jour, je le sens
You paved the way, believe it
Tu as ouvert la voie, crois-y

When you fall, get up oh oh
Quand tu tombes, relève-toi oh oh
And if you fall, get up eh eh
Et si tu tombes, relève-toi hé hé
Tsamina mina Zangaléwa
Viens viens, qui t'a appelé ?
Cuz this is Africa
Car c'est au tour de l'Afrique

Tsamina mina eh eh
Viens viens hé hé
Waka waka eh eh
Fais-le, fais-le hé hé
Zamina mina zangaléwa
Viens viens, qui t'a appelé ?
Anawa ah ah
C'est le mien ah ah

Tsamina mina eh eh
Viens viens hé hé
Waka waka eh eh
Fais-le, fais-le hé hé
Zamina mina zangaléwa
Viens viens, qui t'a appelé ?
This time for Africa
C'est le tour de l'Afrique

(Freshlyground : chant sud-africain)

Tsamina mina eh eh
Viens viens hé hé
Waka waka eh eh
Fais-le, fais-le hé hé
Zamina mina zangaléwa
Viens viens, qui t'a appelé ?
Anawa ah ah
C'est le mien ah ah

Tsamina mina eh eh
Viens viens hé hé
Waka waka eh eh
Fais-le, fais-le hé hé
Zamina mina zangaléwa
Viens viens, qui t'as appelé ?
This time for Africa
C'est le tour de l'Afrique

Django eh eh
Attends hé hé
Django eh eh
Attends hé hé
Zamina mina Zangaléwa
Viens viens, qui t'as appelé ?
Anawa ah ah
C'est le mien ah ah

Django eh eh
Attends hé hé
Django eh eh
Attends hé hé
Zamina mina Zangaléwa
Viens viens, qui t'a appelé ?
Anawa ah ah
C'est le mien ah ah

This time for Africa
C'est au tour de l'Afrique
This time for Africa
C'est au tour de l'Afrique

We're all Africa
Nous sommes tous l'Afrique
We're all Africa
Nous sommes toute l'Afrique

En savoir plus sur https://www.lacoccinelle.net/304272.html#Dg6iXv1wOhtXXkMc.99
avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par SAVADICAP le Tue 8 Aug 2017 - 8:40

Je connais mal la,musique africaine
J adore 7 seconds
Et je viens de découvrir Wakaso waka
Pour la roque d antheron c est L histoire de la famille actuellement propriétaire du château qui est extraordinaire elle vaut la peine d être connue

Le Festival de La Roque-d'Anthéron, qui se consacre au piano depuis vingt-deux ans, s'est ouvert mercredi. Portrait de ses fondateurs, de la chaudronnerie à l'action culturelle

Lorsque vous traversez La Roque-d'Anthéron, sur les bords de la Durance, tout au nord des Bouches-du-Rhône, vous ne pouvez pas ne pas remarquer un immense parc planté de séquoias et de platanes séculaires dominé par le château de Florans. Ce château, composite sur le plan architectural, abrite aujourd'hui une clinique consacrée à la gastro-hépato-entérologie et une maison de santé dédiée à la diététique. Le patron de ces établissements se nomme Paul Onoratini ; c'est dans le parc de son château que se déroule le fameux festival international de piano (voir ci-contre) qu'il préside depuis vingt-trois ans.

Fabuleux destin que celui de Paul Onoratini et qui vaut d'être conté. Il est né à Marseille, en 1920, de parents italiens. Son père était originaire de Trapani en Sicile et sa mère des environs de Livourne en Toscane, cette Toscane qu'ils quittèrent en 1909, chassés par la misère et la faim : lui était bottier et elle couturière ; ce fut à Marseille qu'ils s'installèrent, trouvèrent du travail et obtinrent la nationalité française en 1926 pour eux-mêmes et leurs sept enfants, tous nés en France, mais leurs modestes salaires ne leur permirent pas de leur assurer d'autres études que celles qui étaient obligatoires (certificat d'études), suivies d'un apprentissage. Le petit Paul entra donc en 1936 chez l'avionneur Potez-Berre comme apprenti chaudronnier, y exerça son métier durant quatre années puis à la Société nationale des constructions aéronautiques du Sud-Est à Marignane. Là, au terme d'une formation, il passa un concours qui lui permit de devenir secrétaire du service social de cet établissement ; fonction qu'il exerça brièvement car, rattrapé par les événements qui bouleversaient la France d'alors, il fut mobilisé dans le STO.

Paul Onoratini, qui venait de se marier et dont l'épouse attendait un bébé, fut expédié en Allemagne, près de Nuremberg, dans une usine de machines agricoles d'où, forte tête, il manqua d'être envoyé à Dachau pour rébellion. Il profita d'une permission accordée à l'occasion de l'accouchement de sa femme pour gagner le maquis Aigoual-Cévennes où il fit le coup de main. À la Libération, il se porta volontaire (" quand on est jeune, on est un peu fou ", remarque-t-il en souriant) pour le déminage des plages de Fos-sur-Mer. Il recouvra alors vraiment la vie civile en 1946 et travailla à Arles dans une coopérative familiale consacrée au commerce des fruits et légumes. Jusque-là, sa vie avait été celle d'un jeune citoyen français d'origine étrangère parfaitement intégré, via l'école, le travail, la Résistance.

Mais ce qui suit mérite de retenir l'attention. En 1948, désireux d'ouvrir une maison de repos pour de jeunes mères et leurs nouveau-nés, Paul Onoratini n'obtint d'agrément des services compétents que pour accueillir des jeunes femmes ! Pour cela, il loua le château de Florans à La Roque-d'Anthéron qui était inoccupé puis en fit l'acquisition et y installa ensuite un centre médical diététique et de balnéothérapie. C'est aujourd'hui une affaire prospère, admirablement gérée, mais là n'est pas l'essentiel. Participant depuis dix ans à la vie locale, il se présenta aux élections municipales de 1959, fut élu, devint maire de sa commune d'adoption et le resta pendant trois décennies. Là il fit un travail remarquable. Lui dont les parents avaient été accueillis par la France, considéra de son devoir d'accueillir à son tour ceux qui s'y réfugiaient : des Yougoslaves d'abord, puis des Vietnamiens et des harkis après 1962 (deux harkas soit quarante-huit familles). Pour cela il fit construire des HLM et d'autres habitations. En trente ans, le village passa de 1 100 habitants à 4 500. Les équipements collectifs suivirent (La Roque pourrait de ce point de vue recevoir 10 000 habitants !).

Ce n'est pas tout. Car ce qui frappe dans la démarche de Paul Onoratini c'est l'attention qu'il apporte à ceux que la vie n'a pas épargnés. Il créa ainsi la Farigoule, un CAT pour l'adaptation de handicapés au travail : récolte et conditionnement de haricots, confection de jeans d'abord, aujourd'hui fabrication des cerveaux électroniques équipant les hélicoptères Alouettes d'Eurocopter ! Et encore un centre de réinsertion sociale destiné à des femmes seules, battues, abandonnées avec des enfants sur les bras : la Chaumière peut accueillir 47 mamans avec deux ou trois enfants chacune. Pour ces enfants, une crèche de 170 places, le Colibri, a été ouverte où ils se retrouvent avec des enfants d'habitants de la commune ; c'est un lieu de sociabilité enfantine par excellence. Au bout de six mois à un an, ces femmes sont logées en HLM dès lors qu'elles ont pu trouver un emploi et se réinsérer socialement ; à défaut, les mamans qui ne sont pas prêtes à affronter l'existence seules peuvent trouver refuge dans un autre établissement, la Maisonnée. D'autres exclus, paumés de la vie, sont accueillis au Cap qui est un centre de ré-entraînement à l'effort par le travail ; au terme d'un séjour variable, un pécule, fruit de leur travail, est remis à ceux qui sont aptes à rentrer dans la vie active. Ces divers établissements bénéficient suivant les cas du soutien financier de l'État, du département, de la DASS. Mais l'initiative est bien locale.

À cette intense activité sociale, Paul Onoratini a ajouté les fonctions de président du Festival international de Piano de La Roque-d'Anthéron, créé il y a vingt-trois ans à l'initiative de son fils Bernard, architecte d'intérieur et fou de musique - spécialement de piano qu'il pratiquait avec passion. Il avait créé en 1971 Musique à Silvacane, un ensemble de sept concerts par an qu'il voulut développer ; il fallait pour cela un directeur artistique ; la DRAC fut sollicitée ; elle proposa les services d'un jeune stagiaire qui souhaitait créer un festival de piano à Aix ou alentour. C'était René Martin. Avec Bernard Onoratini il visita le parc du château de Florans ; coup de foudre pour ce site incomparable. Le premier festival vit le jour en 1981 et réalisa 9 000 entrées. Depuis le succès ne s'est pas démenti. On attend cette année plus de 75 000 mélomanes ; le lieu au fil des ans a été complètement réaménagé ; une nouvelle coque acoustique sera mise en place en 2004 face aux gradins pouvant accueillir 2 300 auditeurs.

SAVADICAP
FAFette épanouie
FAFette épanouie

Messages : 576
Date d'inscription : 2008-06-30

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par SAVADICAP le Tue 8 Aug 2017 - 8:41

Sinon à chaque fois j ai du mal à vous retrouver sur le forum ! Pas douée la fille !
J apprécié énormément ce mélange de styles cette découverte .

SAVADICAP
FAFette épanouie
FAFette épanouie

Messages : 576
Date d'inscription : 2008-06-30

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Tue 8 Aug 2017 - 11:46


Mille merci panneau merci panneau à toi, Sava pour toutes les informations concernant cette famille aux valeurs très humanistes! Une belle leçon de vie....

Et pour retrouver le fil, il faut parfois taper sur le titre générique de la rubrique pour retrouver le sujet qui t'intéresse.
Ainsi, pour la musique, en haut de la page d'accueil, tu vas sur
--- Les animations du forum
------ En ce moment sur le forum, il y a...
----------- La grande musique...j'en veux encore.

coeurs coeurs coeurs coeurs
avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Tue 8 Aug 2017 - 16:24




Une terre fascinante...



Le Maroc:
Géoaphiquement, il est notamment caractérisé par des zones montagneuses ou désertiques et est l'un des seuls pays — avec l'Espagne et la France — à comporter des rives sur la mer Méditerranée d'un côté et l'océan Atlantique de l'autre. Sa population est de près de 34 millions d'habitants (recensement de 2014) et sa superficie de 710 850 km218 (47,51 hab./km²), ou de 446 550 km2 quand on n'y inclut pas le Sahara occidental — ex-« Sahara espagnol », considéré comme un territoire non autonome par l'Organisation des Nations unies — dont il administre de facto environ 80 % et qu'il revendique dans sa totalité, tout comme le Front Polisario. Sa culture est berbéro-arabe depuis plusieurs siècles, et s'est étendue principalement au Maghreb et au Sud de l'Espagne. Les Marocains sont essentiellement de confession musulmane.
Wikipédia
avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par ZOE6000 le Tue 8 Aug 2017 - 20:09

quel Plaisir de réécouter Youssou Madjiguène N'Dour et de lire la traduction de cette belle chanson

Waka Waka .. effectivement un été on l'entendait à longueur de journée .. j'ignorais cette histoire de plagiat .... merci Clem


Sava .. super toutes les infos que tu nous déposes


merci aussi pour le voyage au Maroc
avatar
ZOE6000
Modératrice
Modératrice

Messages : 11937
Date d'inscription : 2008-05-09
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Wed 9 Aug 2017 - 11:03

Après le Maroc, à tire d'aile,  rejoignons l'Afrique du Sud.

Cette chanson fait partie du répertoire du chanteur Helmut Lotti et de son disque "Out of Africa".

Des airs connus...
Mais aussi la reprise de l'hymne national de l'Afrique du sud.


Paroles originales  - Traduction

Nkosi sikelel' iAfrika
Que Dieu bénisse l'Afrique,
Maluphakanyisw' uphondo lwayo,
Puisse sa corne s'élever vers les cieux,
Yizwa imithandazo yethu,
Que Dieu entende nos prières
Nkosi sikelela, thina lusapho lwayo.
Et nous bénisse, nous ses enfants d'Afrique.
Morena boloka setjhaba sa heso,
Que Dieu bénisse notre nation,
O fedise dintwa le matshwenyeho,
Et qu'il supprime toute guerre et toute souffrance,
O se boloke, O se boloke setjhaba sa heso,
Préservez, préservez notre nation,
Setjhaba sa South Afrika - South Afrika.
Préservez notre nation sud-africaine, l'Afrique du Sud.
Uit die blou van onse hemel,
Résonnant depuis nos cieux d'azur,
Uit die diepte van ons see,
Et nos mers profondes,
Oor ons ewige gebergtes,
Au-delà de nos monts éternels
Waar die kranse antwoord gee,
Où rebondit l'écho.
Sounds the call to come together,
Retentit l'appel à l'unité,
And united we shall stand,
Et c'est unis que nous serons,
Let us live and strive for freedom,
Vivons et luttons pour que la liberté triomphe
In South Africa our land.
En Afrique du Sud, notre nation.

Un lien très intéressant pour en savoir plus...
avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Wed 9 Aug 2017 - 20:18

Mieux vaut tard que jamais

Retransmission d' Aida, joué aux Choregies d' Orange
Ce soir sur France 5

Les critiques sont élogieuses. ...

Ce sera ma soirée,  of course  Wink
avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Clemenza le Thu 10 Aug 2017 - 19:03


Je vous parlais de l'opéra Aïda. C'est une histoire qui se passe il y a longtemps... l'Egypte et l'Ethiopie sont en guerre... Aïda, fille du roi d'Ethiopie et le chef de l'armée égyptienne sont amoureux alors que lui, était ptomis à une princesse égyptienne...
Le trio est formé, le drame est lancé...

Et aujourd'hui... un petit survol de l'Ethiopie...
J'ai eu l'occasion d'entendre leur langue.. difficile à parler, mais très amusante à entendre: on dirait qu'ils ont plein de petits cailloux qui roulent dans leur bouche en parlant...
L'écriture est très particulière... et jolie aussi !

Je viens d’Ethiopie : i’nae ke’eetiyoPya negn


avatar
Clemenza
Modératrice
Modératrice

Messages : 7099
Date d'inscription : 2009-12-13
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande musique.... j'en veux encore!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum