Derniers sujets
» concours d'avatars pour les 12 ans du forum !!!
Aujourd'hui à 10:29 par catinou

» Musique... classique !
Hier à 20:23 par ZOE6000

» pour vous, le plus beau paysage ou monument magique, insolite, merveilleux
Hier à 18:43 par philippine

» C'était un ....
Hier à 17:50 par Clemenza

» «On ne se comprend plus » - Isabelle Filliozat
Hier à 14:51 par Laurianne

» Invitation à l'anniversaire de notre Forum le lundi 25 septembre
Hier à 10:13 par Clemenza

» Sacha a dit....
Hier à 8:57 par patitys

» COUSU MAIN SAISON 3
Thu 21 Sep 2017 - 22:31 par paquita

» règlement signé
Thu 21 Sep 2017 - 13:17 par Laurianne

» Cousettes de rentrée
Mon 18 Sep 2017 - 11:47 par Nanou

» Un clic pour nos amis les animaux en détresse ..
Tue 12 Sep 2017 - 15:08 par philippine

» Comme un joli catalogue
Tue 12 Sep 2017 - 12:07 par Clemenza

» Un bonjour de ...ou carte postale virtuelle
Fri 8 Sep 2017 - 19:01 par Clemenza

» 2017 en couture, cela donne ...
Fri 8 Sep 2017 - 18:52 par Nanou

» Et vous quels sont vos éco-gestes?
Thu 7 Sep 2017 - 14:36 par patitys

Mots-clés

mail  mappemonde  italie  

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Principes de vie Moso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Principes de vie Moso

Message par encoredelasoupe le Fri 25 Nov 2016 - 14:13

revu récemment, sur la 5 , une rediffusion de
Touentou, fille du feu...
http://www.france5.fr/emission/touentou-fille-du-feu/diffusion-du-17-04-2015-03h00

ancestral donc désuet ? ou au contraire à méditer ? dérangeant ? effrayant ? etquecétéra ?? Suspect
https://www.youtube.com/watch?v=aIDGpZ3PVWM




Comme les familles sont acquises de naissance et ne dépendent pas d'un conjoint, les ruptures ne sont pas un problème : se séparer revient simplement à effacer le lien entre deux membres de deux familles distinctes qui resteront intactes. Les enfants étant élevés par le clan maternel, leur cadre social ne s'en retrouve pas altéré et il n'y a pas de conflits conjugaux concernant la garde. Les amours se font et se défont sans contraintes et sans instabilité familiale. Seul l'inceste est interdit. Quand un homme et une femme deviennent inséparables, ils deviennent azhu et azha, une union appelée axia8.

La pudeur est cependant de mise et les Moso montrent rarement de signes d'affection en public. Les relations s'effectuent généralement selon le principe de la « visite furtive » : chaque fille Moso bénéficie à 13 ans d'une chambre individuelle avec accès direct appelée « babahuago » (ou chambre des fleurs), où elle est libre d'accueillir les garçons qu'elle souhaite. À la nuit tombée, les hommes quittent leur domicile familial pour rejoindre la chambre d'une amante, et repartent chez eux tôt le matin12.

Les relations demeurent généralement secrètes, à tel point qu'il est parfois difficile de savoir qui fréquente qui. Sans vie de couple, en toute liberté et discrétion, ce système exclut si radicalement la possession que la jalousie en devient honteuse. Malgré les efforts du gouvernement chinois pour diffuser le modèle familial conjugal, de nombreux Moso restent attachés à leurs traditions. Certaines femmes estiment ne vivre avec leur compagnon que des moments d'amour et de sentiments partagés sans que les questions pratiques ne s'immiscent dans cette relation. Les aspects matériels, les questions de propriété, de l'éducation des enfants, tous les sujets dont débattent nécessairement les couples qui vivent ensemble, n'ont qu'une importance secondaire dans la relation entre amants du peuple Moso. Il n'y a pas de relations arrangées ou forcées, ils se sont choisis et lorsque l'homme se languit d'une compagne, il va la voir

https://fr.wikipedia.org/wiki/Moso

« C’est le seul peuple au monde, à croire que le mariage détruit les familles. » – Christine Mathieu, Adieu au Lac Mère

Le clan est constitué exclusivement par la matrilignée dont sont exclus pères et maris. Traditionnellement, le mariage et la vie conjugale n’existent pas. L’homme ne se sent aucun devoir vis-à-vis de la famille de son amante, et l’amante ne jouit d’aucun droits sur son amant.

– pas de mariage : les enfants restent vivre chez leur mère toute leur vie.
– pas de paternité : les enfants sont élevés par les oncles, pas de complexe d’Oedipe.
– tout est transmis par la mère : nom, propriété…
– la sexualité est libre : chacun est libre d’avoir (en secret) autant d’amants qu’il le désire, et de changer à volonté.
– ils vivent en communisme familial : la propriété appartient à tout le clan familial, il n’y a pas d’héritage*.

* Depuis l’instauration d’un système féodal au 17e siècle, la propriété collective a disparu, les moso ont du alors instaurer l’héritage par primogéniture féminine.
(..)
 drink
avatar
encoredelasoupe
FAFette près des étoiles
FAFette près des étoiles

Messages : 5148
Date d'inscription : 2008-05-24

http://platres.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Principes de vie Moso

Message par paquita le Mon 28 Nov 2016 - 15:17

Je n'ai pas encore pris le temps de regarder le reportage.

A priori , en fonction de la présentation pour moi je dirais dérangeant.
Je reviens en parler quand j'aurai regardé Wink
avatar
paquita
Modératrice
Modératrice

Messages : 3662
Date d'inscription : 2008-05-14
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Principes de vie Moso

Message par Jenny art le Mon 28 Nov 2016 - 19:00

Je n'ai pas vu le reportage, mais en lisant la présentation, moi, ça me fait penser à ce qui se fait finalement parfois chez nous: quand les mecs se tirent et laissent les femmes élever seules les enfants, sauf qu'à l'inverse cela crée de l'instabilité.

Je suis peut-être hors sujet, mais c'est ce qui me vient à l'esprit.
avatar
Jenny art
FAFette impliquée
FAFette impliquée

Messages : 160
Date d'inscription : 2015-12-03

http://jennyr-art.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Principes de vie Moso

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum